Introduction à la cosmogonie égyptienne

LA COSMOGONIE EGYPTIENNE [1]

par

Jean Eric BITANG

S’il faut se limiter à l’étymologie du mot cosmogonie, nous savons qu’il vient du grec « cosmo » qui signifie « monde » et de « gon » qui signifie engendrer. La cosmogonie renverrait donc, s’il ne faut s’en tenir qu’à son étymologie, au discours sur la création du monde. Plusieurs discours de l’origine du monde fondent la plupart des religions, mais beaucoup de poètes ont écrit des cosmogonies, comme Hésiode. Quoi qu’il en soit, il existe des similitudes entre tous ces récits qui tentent d’expliquer la création de notre monde. Mais existe-t-il des cosmogonies écrites par des africains, ou des cosmogonies dites « africaines » ? Une pareille question a tout son droit d’être si on peut prouver – si besoin est encore – le fait que l’Afrique a bel et bien produit de la philosophie, et que, plus loin, l’Afrique, a, dans l’histoire de l’humanité, pour la première fois, posé des questions de l’ordre de la philosophie, comme celle de l’origine du monde dont la réponse conduit à une visée cosmogonique.

Nous savons déjà que la plupart des traditions et des religions, et même la science ont proposé des cosmogonies à l’imaginaire des hommes. Mais bien que les récits soient des plus divers, le schéma de la création du monde suit un schéma qui se présente presque toujours à peu près comme suit. D’abord, il y a le chaos originel, présenté souvent comme une lutte entre des forces antagonistes ou comme un trou béant dans l’univers sans notion d’ordre arithmétique. Sinon, il y a un ordre préétabli par un Etre suprême et/ou intemporel qui aurait rêvé ou crée le monde. Ensuite, il y a l’apparition de la matière, du temps, de l’espace et de la lumière. A partir du chaos inerte, les éléments s’animent et s’organisent. Après cette étape, il y a l’apparition de la vie qui résulte de la rencontre des différents éléments. Ensuite seulement, il y a l’apparition de l’homme. Il est à noter que ce schéma n’est valable que lorsque la cosmogonie ne pose pas l’existence d’un Être suprême qui crée toutes les choses dont nous avons parlé. Certaines cosmogonies posent que la création du monde est un processus continu de destruction et de création. Dans notre quête de cosmogonie africaine, nous allons exposer ici  celle de la ville d’Héliopolis.

Cela peut paraître un peu bizarre, voire incompréhensible, que nous ayons intitulé notre devoir la cosmogonie égyptienne et que nous projetions de n’exposer que la cosmogonie d’Héliopolis. Cela n’est en aucun cas contradictoire ou restrictif parce que les cosmogonies de l’Egypte varient selon les positions géographiques. Ainsi, nous distinguons des cosmogonies selon des différentes régions, avec les dieux tutélaires comme acteurs principaux. A Héliopolis, le récit cosmogonique met en scène, issu du Noun, l’océan primordial. se décline en plusieurs aspects : d’abord le soleil, ensuite Atoum, l’être achevé et enfin Khatoum, la renaissance. C’est en se masturbant que crée le sec, Shou ; et Tefnouk, l’humide, n’est rien d’autre que son crachat. C’est de ce couple que va naître un nouveau : Nout et Geb, respectivement le ciel et la terre qui seront séparés par en levant les bras. Du couple ciel et terre naitra deux autres : Osiris et Isis, couple fertile qui symbolise le renouveau végétal et, Seth et Nephtys, couple stérile. Bien qu’il existe plusieurs cosmogonies en Egypte, il existe un lien entre toutes. C’est ainsi qu’à Memphis, Ptah, le démiurge issu du Noun, prit conscience de son existence et modela l’homme à partir du limon de la terre. Une fois cette création terminée, il laissa la place à Ré, le soleil, qui parcourt chaque jour le monde en dispensant dons et bienfaits à l’humanité.

Nous pouvons donc dire à la lumière de ces exemples, qu’il existe bel et bien des cosmologies dont les auteurs sont des africains. A partir de ces récits cosmogoniques, nous pouvons établir, et ce avec les arguments infaillibles de l’histoire, que les africains se sont toujours interrogés sur la naissance de l’univers et sur ses lois. Si les égyptiens ont donc posé la question de l’origine de l’univers, c’est qu’ils ont indéniablement fait acte de philosophie et précisément d‘ontologie, au sens le plus strict et le plus aristotélicien de ce terme. Ils ont donc philosophé! En effet, comment peut-on dissocier la cosmogonie de la stricte ontologie, et comment penser qu’un peuple se soit posé les questions de l’origine du monde sans se poser celle de sa constitution? Comment penser plus loin qu’une pareille civilisation, ayant atteint un tel degré d’abstraction ait été à l’écart de la pratique philosophie? Répondre par la négative à ces questions est totalement grotesque.

[1] J’ai réalisé cet article pour le compte de l’unité d’enseignement intitulée: Histoire de la philosophie africaine ancienne, dispensée par MM. Moukoune et Mbede, tous deux Enseignants Assistants à la FLSH de l’Université de Douala. L’article original n’a subi que des modifications mineures.

Publicités

2 Responses to “Introduction à la cosmogonie égyptienne”


  1. 1 accept business card credit 30 mai 2013 à 11:02

    Hello there! This article could not be written much better!
    Going through this article reminds me of my previous roommate!
    He continually kept talking about this. I’ll forward this article to him. Pretty sure he’ll have a very good read.
    Many thanks for sharing!

    • 2 jeanericbitang 3 juin 2013 à 4:25

      Hello, it’s a real pleasure for me to know that peopole (I even don’t know) like what I write.
      I hope your roommate with like this article as you did.
      Have a good day.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Calendrier

octobre 2010
L M M J V S D
    Nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 107 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :