Archive pour décembre 2012

J’ai vu Njoh-Mouelle


Un quartier de la ville de Yaoundé, calme, propice à la réflexion. J’avais rendez-vous à 10h. Je suis arrivé à 09h et demie, terrorisé par le fait d’arriver en retard. J’ai appelé. Une salle d’attente (J’ai bien aimé. Je crois que j’en aurais aussi chez moi ; si j’ai un chez moi). Je n’ai même pas attendu 20 minutes, l’homme était disponible pour me laisser l’aborder. J’appréhende la rencontre, je transpire à grosses gouttes. Je ne sais pas à qui j’ai affaire. A part quelques mots échangés sur internet, je ne connais pas l’homme. Comment dois-je me comporter ? Rire ? Etre sérieux ?

Un large sourire me met en confiance, je n’ai plus peur. Un homme m’accueille. Presque ma taille, il me tend la main ; je lui réponds. Sa main est ferme, son sourire me semble sincère. J’adhère immédiatement à cette philosophie. Néanmoins, je ne sais pas comment me tenir. Pendant les quinze premières minutes, j’ai du mal à ne pas sourire ; je ne réalise pas que c’est Monsieur Njoh-Mouelle qui est en face de moi. Je souris, et je ne suis pas frustré.

 Je découvre un homme sobre, calme, joyeux. Il a la langue facile, mais il sait écouter. Les mots s’enchaînent, les réflexions aussi. On ne se lasse pas de l’écouter. Sa voix est douce, son début vocal fluide. On passe aisément d’une réflexion sur la nature du travail philosophique à une anecdote sur une blouse blanche dans la porcherie. L’homme me laisse parler. Je prends plaisir. Entre deux enseignements que je reçois volontiers, j’émets une critique. Il m’écoute ; me répond avec courtoisie. Je reçois un nouvel argument sur la question de l’existence de la philosophie africaine : « Lorsqu’on n’a pas expérimenté quelque chose, on n’a pas le mot pour le dire ». J’ai envie de discuter, mais j’ai plus envie d’écouter la sagesse qui sort de cette bouche avertie. Peut-être discuterais-je de cette idée en un autre lieu, mais pour l’instant j’écris, je prends des notes et j’apprends. J’apprends que la philosophie « est l’élaboration d’une pensée qui doit être concentrée dans un concept. » Je suis subjugué par la rigueur de la pensée. Je place un mot : il répond magistralement. J’apprends à philosopher.

Dédicace de<br /><br />  "L'aspiration à être"On attaque la question de l’homosexualité, question à laquelle j’avais fait allusion dans un article  : il spécifie le contexte de la prise de position et  maintient cette dernière.  Je comprends. Il fustige la pression occidentale sur nous sur ces questions. Je suis convaincu sur le coup – peut-être sonné par le fait que je ne réalise pas encore que je suis en train de discuter avec un monument. Pourtant, j’ai bien envie de discuter, d’argumenter. Seulement, en ai-je les moyens?…

Et la religion ?

Il reconnait que la faiblesse de l’Afrique est idéologique. La comparaison avec la Corée du Sud est édifiante. Nous sommes d’accord : le Pr Njoh-Mouelle est d’accord avec moi ! Quelle joie ! Mon cœur s’emballe, je tressaillis de joie ! Mais je ne le montre pas. La discussion continue. Il m’expose ses théories : je place respectueusement (mais tout en critique) un mot quand je peux. Je suis philosophiquement corrigé. J’apprends. Je suis content.

On sonne à la porte : un étudiant. Il me fait savoir que nous n’avons plus que cinq minutes. Il m’en offrira une dizaine. En fait, j’ai abusé de son temps. Originellement, j’avais droit à une heure, j’en ai reçu deux. J’ai conscience d’être privilégié. En plus, j’ai le toupet de demander d’autres faveurs : l’homme leur donne satisfaction. Je constate la différence avec les autres personnes que j’ai rencontrées.

Dédicace de "De la médiocrité à l'excellence"

Il y aurait tellement de choses à dire sur cette rencontre. Mais est-ce que je le peux ? Ce n’est pas possible. Que retenir alors ? Peut être un premier mot : la sobriété. J’aimerais être comme lui quand j’aurais un tel rayonnement. Une grande leçon de philosophie.


Calendrier

décembre 2012
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 107 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :